Fédération du Gers

Fédération du Gers
Accueil
 
 
 
 

Pour un congé de « proche aidant »

Le député communiste Pierre DHARRÉVILLE présentera le 8 mars une proposition de loi "pour une reconnaissance sociale des aidants". 

Les propositions de Pierre DHARRÉVILLE, soutenues par les députés GDR, Nouvelle Gauche et France Insoumise, sont issues de la "mission flash" qu'il a menée sur le sujet.  Elles partent du constat qu’ "il existe en France au moins huit millions de personnes aidantes qui apportent une aide régulière, non professionnelle, à une personne de leur entourage en situation de handicap ou une personne âgée en perte d'autonomie ».

 
Travail gratuit
 
Ce travail gratuit et informel a des conséquences sur la vie professionnelle, sociale et familiale des aidants. « Près d'un tiers des personnes aidantes en emploi doivent aménager leur vie professionnelle", précise l'élu des Bouches-du-Rhône. 
"Un coût 13 fois inférieur à la suppression de l'ISF..."
 
Pierre DHARRÉVILLE propose ainsi d'indemniser le congé de proche aidant : le montant serait fixé par décret mais il pourrait, précise l'élu, "être identique à celui de l’allocation journalière de présence parentale, soit 43,14 euros par jour". 
 
 
30.000 personnes pourraient bénéficier du dispositif, pour un montant de 250 millions d'euros par an. Un "coût treize fois inférieur à celui de la suppression de l'ISF, annoncée à 3,2 milliards d'euros par an", a insisté le député.